Comment être un infopreneur zen et efficace au quotidien

Comment être un infopreneur zen au quotidien : mes 3 habitudes indispensables

La liste des tâches à accomplir peut stresser et déconcentrer. Or le stress est mauvais sur la durée. Autant faire le nécessaire pour ne pas l'inviter et rester productif. Mes 3 habitudes indispensables de l'infopreneur zen.

More...

Construire un site rentable et en dégager un revenu, cela prend du temps.

Surtout, il y a beaucoup de choses sur lesquelles travailler.

Créer du contenu, maintenir ce contenu à jour, optimiser le SEO de son site, chercher des sujets de contenu, créer des liens entrants, animer les comptes sociaux, créer des guides gratuits, écrire des séquences mails, nouer une relation de confiance avec ses abonnés, créer des produits payants, vendre, tenir les comptes et la comptabilité, déléguer et suivre l'avancement, collaborer avec d'autres blogueurs et infopreneurs, ...

Oui, il y a beaucoup de choses sur lesquelles travailler.

Et on a vite fait de ne pas savoir quoi faire exactement, de se laisser déborder et de stresser de ne pas faire qui devrait être fait.

On y est : le stress.

Ajouter le stress à tout le reste, cela ne va pas vous aider.

À petites doses, le stress peut aider. Mais il est prouvé que le stress régulier ne vous aidera pas et qu'il est surtout mauvais pour la santé.

Autant ne pas l'inviter.

Comment faire ?

À mon humble niveau, j'utilise au quotidien 3 habitudes qui me sont essentielles. Elles me permettent d'être efficace et efficient tout en restant serein.

Je crée la liste des 3 tâches à faire aujourd'hui

Je commence toujours mes journées par un rituel de 5 à 10 minutes.

Je fais le tour des projets et activités en cours et je choisis les trois tâches à faire absolument aujourd'hui.

Si je ne devais faire que ces trois tâches, je sais que ma journée sera productive.

Faire un tel choix implique d'avoir des notes et des listes dans lesquelles choisir. Et donc d'être un minimum organisé.

Décrire un système d'organisation complet dépasse le cadre de cet article. Mais il faut au minimum :

  • la liste des projets en cours et la liste des projets à venir
  • pour chaque projet, la liste des étapes majeures qui seront autant de sous-projets
  • la liste des actions à réaliser pour conclure un projet ou un sous-projet

À partir de là, vous pouvez choisir les tâches à traiter.

Mais comment choisir les tâches vraiment importantes ?

Je donne une priorité à chaque projet puis je choisis les tâches dans les projets à plus forte priorité.

Bien sûr, l'urgence de la tâche peut influer et griller la politesse aux priorités. De même qu'une date butoir. Mais le principe est là.

Pour ma part, j'utilise trois niveaux de priorité : A, B et C. Souvent, ces niveaux de priorité se confondent avec trois domaines :

  • la priorité A comme Argent, c'est-à-dire les projets générant des revenus : la conversion des visiteurs en abonnés, la création de produits, la création des mails, ...
  • la priorité B comme Backlink (ou lien entrant), c'est-à-dire les projets générant des liens vers mes sites et leurs contenus
  • la priorité C comme Contenu, c'est-à-dire la création de contenu public

Bien sûr, rien n'est gravé dans le marbre et il faut savoir être souple. Il n'en reste pas mois qu'un minimum d'organisation est nécessaire pour ne pas être perdu et être productif.

Cette habitude aide grandement. Et la suivante aussi :-)

Je travaille par plage de 25, 50 ou 75 minutes

Il est prouvé que la concentration diminue avec le temps de travail. Il est donc nécessaire de faire des pauses régulières.

Je travaille par plage de 25, 50 ou 75 minutes.

  • Je choisis la seule et unique tâche sur laquelle travailler
  • Selon la tâche, je choisis 25, 50 ou 75 minutes.
  • Je règle le minuteur de mon smartphone
  • C'est parti pour une session de travail concentré !

Je vous avoue que, parfois, je triche...

Il m'arrive de choisir 2 ou 3, parfois 4 tâches, sur lesquelles travailler. Cela dépend du niveau de concentration demandé. Par exemple, faire les mises à jour de mes sites n'est pas très exigeant. Donc je fais parfois cela en parallèle d'une autre tâche, comme gérer les mails.

L'objectif de la méthode est double :

  • travailler en étant pleinement concentré durant chaque session, et pas seulement vaguement occupé
  • ne travailler que sur la tâche choisie sans se laisser distraire par l'environnement ou se disperser tout seul comme un grand

Cela renforce la concentration et la motivation.

Entre chaque session de travail, je fais une pause. Une vraie pause : je ne me contente pas de m'étirer à mon bureau. Je m'étire puis je me lève et je vais voir ailleurs si j'y suis. J'en profite aussi pour boire un coup, marcher, prendre l'air, ...

Cette pause dure de 5 à 10 minutes.

Si vous avez reconnu la technique Pomodoro, vous avez tout bon ! Sinon, allez lire cet article pour en savoir plus. Même si l'essentiel est dit ici :-)

Je note tout

Bon, je vais être honnête, je ne note pas absolument tout.

Mais je note beaucoup de choses.

Parce que ma tête n'est pas un bon pense-bête au-delà de 2 heures. Et parfois seulement 1 heure.

Parce que ma boite mail n'est pas un gestionnaire de tâches.

Je note donc beaucoup de choses.

Autant des choses à faire ou à régler que des idées ou encore ce que j'ai fait aujourd'hui.

Mon expérience est que j'ai toujours été soulagé de retrouver une information cruciale dans mes notes. Et quand je ne retrouve pas une telle information, je prends la note mentale de mieux prendre mes notes :-)

D'une manière générale, j'ai bien plus souvent été ravi de relire mes notes que circonspect de les avoir prises.

Oui, je relis mes notes. Cela a plusieurs bénéfices, comme réaliser le chemin parcouru ou mettre à profit mes erreurs et mes bons choix.

Donc je prends des notes.

Conclusion

J'utilise au quotidien 3 habitudes indispensables et essentielles :

  • Je crée la liste des 3 tâches à faire aujourd'hui
  • Je travaille par plage de 25, 50 ou 75 minutes
  • Je note tout beaucoup de choses

Elles me permettent d'être efficace et efficient tout en restant serein.

Parce qu'elles me donnent la certitude d'avoir travaillé intensément sur les tâches au plus fort impact sans rien laisser passer. Elles me permettent de gagner :

  • en efficacité parce que je travaille sur les tâches importantes
  • en efficience parce que je fais le meilleur usage de mon temps et de mon attention
  • en sérénité parce que je sais que je fais de mon mieux sur le plus important pour mon activité

Ou comment être un infopreneur zen :-)

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Assurément un blog pour lutter contre le stress et gagner en sérénité. Commencez par cet article.

Vous aimez ? Partagez !
Greg
 

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 12 sites, je m'essaie à la monétisation de mes sites. Je m'initie, j'expérimente, j'apprends. Et je partage ici mes résultats et mes découvertes.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

dapibus lectus at libero. venenatis Praesent amet, Nullam id, Phasellus non