2

Création de produits : les 5 erreurs à éviter

Vous avez un blog et vous ambitionnez d’en vivre ? La solution la plus efficace est créer puis de vendre votre propre produit. Et même plusieurs produits.

Je vous propose de voir les principales erreurs que vous devriez éviter pour réussir sur cette voie.

La méthode la plus efficace pour tirer un revenu de son blog ou de son site, c’est d’avoir un produit ou un service à vendre.

Si votre site est une boutique en ligne, vous avez déjà un produit à vendre. Et même plusieurs. Mais si vous avez un blog, vous devez bien commencer par un premier produit.

Créer et vendre vos propres produits peut vous permettre de gagner de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros par mois. C’est la meilleure façon de tirer un revenu de vos sites et d’espérer en vivre.

Pourtant, avant même de commencer, vous êtes découragé.

Il faut bien reconnaître que se lancer dans un tel projet peut sembler effrayant. Et décourageant.

De plus, à l’intimidation de la charge de travail à abattre, s’ajoutent d’autres barrières et d’autres problèmes : quel forme de produit, quel thème de produit, recherche de la perfection, …

Résultat, vous ne faites rien.

Je le sais car j’ai été longtemps dans ce cas.

Pourtant, dites-vous bien qu‘à part du temps, vous n’avez pas grand chose à perdre et beaucoup à gagner si votre produit se vend bien. Autant ne pas laissez passer cette opportunité.

Enfin, c’est en agissant qu’on apprend et qu’on s’améliore.

Donc lancez-vous dans la création de votre premier produit :

  • ce sera une première gratifiante et encourageante pour la suite ;
  • vous pourrez toujours corriger et améliorer votre premier produit.

Pour vous aider dans votre démarche, je vous propose de voir quelles sont les erreurs les plus classiques et les plus pénalisantes dans la démarche de création et de vente de son propre produit.

Erreur 1 : Ne pas demander à vos lecteurs ce qu’ils veulent

Une des premières tâches de la création de votre produit est de déterminer le thème de votre produit. Ou plus précisément quel problème va résoudre votre produit.

La solution la plus simple et la plus efficace est de demander à vos lecteurs : eux seuls savent vraiment quel problème ils rencontrent. Autant leur demander.

Or, beaucoup de blogueurs ne demandent pas à leur lectorat quand ils créent leur premier produit.

Vous pouvez faire cela aussi simplement qu’en créant un article leur posant la question, en posant la question directement à un commentateur de votre blog, en créant un sondage, en créant un formulaire, en envoyant un mail à vos abonnés, …

Et demandez-leur quelles sont leurs plus grandes frustrations et leurs plus grands problèmes. N’hésitez pas à demander plus de détails pour avoir un problème spécifique et donc leur proposer une solution vraiment ciblée.

Ne pas leur poser la question, c’est prendre le risque de tomber à coté et de perdre du temps à créer un produit qui sera mal calibré pour votre audience.

Erreur 2 : Viser la perfection

Une grande erreur est de viser la perfection et donc de chercher à créer un produit parfait.

Il est facile de croire que vous avez besoin que tout soit parfait pour maximiser vos ventes.

Or, viser la perfection peut être aussi dommageable que de ne pas interroger vos lecteurs : vous prenez le risque de perdre votre temps.

Un produit même imparfait pour se vendre et générer des revenus. Et vous pourrez l’améliorer après coup.

Un produit parfait mais encore en gestation ne génère aucune vente, aucun revenu. Il ne consomme que votre temps.

Une méthode efficace est de faire un pré-lancement : vous donnez un rabais à vos premiers acheteurs, en leur expliquant bien que le produit peut encore être amélioré et qu’il le sera, qu’ils bénéficieront gratuitement des mises à jour et que des retours de leur part, sur les améliorations souhaitées, sont les bienvenus.

La beauté d’Internet est que vous pouvez modifier et réviser votre produit à tout moment. N’ayez donc pas peur de proposer votre produit, même si vous pensez qu’il n’est pas parfait.

Et puis … Vous ne pouvez pas connaître à l’avance l’accueil qu’il sera fait à votre produit : vous pouvez le considérer comme imparfait et vos clients peuvent être emballés.

Erreur 3 : Ne pas anticiper

Est-ce vraiment une erreur ?…

En fait, je ne pense pas qu’on puisse vraiment parler d’une erreur, surtout quand il s’agit de votre premier produit. Car on a sûrement plus tendance à rester discret.

Par « anticiper », je veux dire « parler de votre produit avant qu’il ne soit disponible ». Vous créez l’envie et le manque chez vos lecteurs bien avant que votre produit ne soit en vente.

Il s’agit d’une méthode redoutable pour aiguiser l’envie d’acheter chez vos lecteurs.

Regardez, par exemple, ce que font Apple et toutes les sociétés équivalentes : elles vous parlent de leur nouveaux produits bien avant qu’ils ne soient disponibles à la vente. Et si elles font cela, c’est que ça marche.

Bien sur, vous n’avez aucun besoin de faire un grand spectacle : un simple mail ou un bête article pour en parler à votre public et vos abonnés suffit.

Erreur 4 : Confondre prix et valeur

La création et la diffusion d’un produit numérique, genre livre numérique, vidéo, cours par email, …, revient à relativement bon marché. De ce fait, vous avez tendance à demander un faible prix pour votre produit.

Pourtant, le prix de votre produit ne doit pas être fixé uniquement par rapport à ce qu’il vous a coûté.

Le prix de votre produit doit d’abord être fixé par rapport à la valeur que vos prospects lui accordent.

Il ne s’agit bien sur pas de rouler vos lecteurs et de les abuser. Mais si le problème que résout votre produit est véritablement dommageable à vos lecteurs (et il l’est, vu que vous leur avez demandé :-) ), il lui accorde sûrement une bien plus grande valeur que vous. Parce que votre produit les aide vraiment. Et ça, ça a un prix !

Si vous ne sentez pas à l’aise avec la vente de produits onéreux,contentez-vous de créer un petit guide, suffisamment intéressant, vendez à 7€.

Vous aurez ainsi créé un premier produit et découvert l’intégralité du processus : cela vous donnera la confiance. D’autant plus si vous avez effectué une enquête auprès de vos lecteurs et que vous résolvez un problème.

Après quelques ventes, demandez à vos acheteurs d’évaluer votre produit, sur une échelle de 1 à 10 par exemple. Si la moyenne est élevée, demandez-vous :

  • si vous ne pouvez pas vendre un tel produit un peu plus cher ?
  • ce que vous pouvez faire pour améliorer ce produit et le rendre digne d’un 10/10 ?

C’est un moyen simple pour construire un business qui marche et l’améliorer au fur et à mesure.

Erreur 5 : Essayer de faire le lancement parfait

La mode est au lancement orchestré. Et vous pourriez être tenté de faire de même. Ou de vous inquiéter dès le départ de vos affiliés. Ou de tout simplement mettre sur pied le lancement parfait.

Ce qui serait normal : le produit parfait demande le lancement parfait :-)

La vérité est que le plus important est de proposer à la vente votre produit, même si cela se fait le plus simplement du monde, avec un simple page, un bouton et quelques mails.

En fait, soyez réaliste : à votre premier essai, vous n’aurez probablement pas un lancement parfait. Et même par la suite, des choses pourront toujours être améliorés.

L’essentiel est que vous vendiez votre produit, même avec un processus simple. Du moment qu’il fonctionne.

Dans un premier temps, je vous conseille même de ne pas vous préoccuper d’obtenir des affiliés. Concentrez-vous sur faire correctement les choses les plus importantes. Vous pourrez vous occuper du reste plus tard.

Conclusion

Créer et vendre vos propres produits peut être très rentable. En fait, il s’agit d’une excellente façon de monétiser votre blog et d’en tirer un revenu.

Donc lancez-vous ! Et n’oubliez pas que le seul véritable obstacle à ce projet, c’est vous.

Vous avez créé votre propre produits ? Quelles erreurs avez-vous commises ?

Crédit photo : __MaRiNa__

Vous aimez ? Partagez !
Greg
 

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 8 blogs, je m'essaie à la monétisation de mes blogs. Je m'initie, j'expérimente, j'apprends. Et je partage ici mes résultats et mes découvertes.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Miryam

Erreur n°1 c’est tout à fait ce que j’ai fais ^^ , j’ai déjà tout faux ; Merci pour cet article !

Reply
    Greg

    @Miryam: J’ai fait toutes les erreurs de cet article. L’essentiel est d’apprendre, de recommencer en mieux et de continuer !

    Reply

Leave a Reply: