Liens sponsorisés sans nofollow. Un danger ? | eCommercer
2

Liens sponsorisés sans nofollow. Un danger ?

nofollow

Une invention de Google dépassée ?

Le NoFollow (« ne pas suivre » en français) est un tag (attribut) qui s’applique sur les liens URL pour ne pas transmettre de valeurs en terme de Page Rank.

Initialement inventé en 2005 à partir d’une initiative de Google, le NoFollow avait pour objectif de luter contre le spam, en particulier dans les commentaires de blog. Les mêmes tags nofollow sont utilisés sur wikipedia, les réseaux sociaux et les grands sites d’informations.

QUEL INTÉRÊT D’AVOIR DES LIENS EN NOFOLLOW POUR UN SITE D’ECOMMERCE ?

Plus on a de liens entrants vers notre site, plus Google va bien nous référencer ? L’idéal serait d’avoir un site tellement bien que pleins d’autres blogueurs se mettent à parler de nous. Cela permet donc d’avoir beaucoup de liens dofollow (qui ne sont pas en « nofollow »).

Pour « manipuler » artificiellement cela, il est possible de payer des blogueurs pour écrire des billets sponsorisés sans qu’ils mettent des liens nofollow.

POURQUOI GOOGLE PRÉCONISE L’UTILISATION DU NOFOLLOW ?

Google indique qu’il faut utiliser l’attribut « nofollow » lorsqu’on met de la publicité sur un site. En effet, l’idée c’est qu’un lien promotionnel ne devrait pas transmettre de valeur PageRank pour ne pas influer les résultats organiques de Google. Google veut faire une différenciation entre une recommandation naturelle (sans « nofollow ») et une promotion payante (avec « nofollow »). Mais qu’en est-il quand on adhère sincèrement à ce qu’on promeut ?…

COMMENT GOOGLE PUNIT ?

Google a donc la capacité de punir un site qui utiliserait cette méthode pour influer « artificiellement » le SEO de son site web. Le complice qui a vendu son lien sera aussi puni.

Cela peut se traduire par un déclassement permanent ou provisoire dans les résultats organiques.

Lire la publication officielle de Google à ce sujet en cliquant ici.

QU’EST-CE QUI PEUT M’ARRIVER SI JE N’UTILISE PAS LES LIENS NOFOLLOW ?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il n’est pas illégal de vendre des liens sponsorisés sans tag « nofollow ». Simplement, comme Google est le maître du web, on a intérêt à le craindre.

MAIS COMMENT GOOGLE PEUT-IL SAVOIR QUE JE VENDS CES LIENS ?

Techniquement, Google n’a aucune possibilité de savoir si tel webmaster se fait payer pour mettre des liens ou non. Il ne vérifie pas (encore) les comptes bancaires pour trouver un rapport entre le lien URL et le paiement. Google le saura si éventuellement il découvre des centaines et des milliers de liens arrivant d’un seul coup vers ton site eCommerce. Ou encore, si le site publie de nombreux articles sponsorisés sans liens nofollow. C’est ici une pure hypothèse, mais Google pourrait par exemple analyser si un article contient les mots « articles sponsorisés » et qu’en plus il n’y a pas de liens nofollow.

Enfin, il est possible de dénoncer ce genre de pratique directement auprès de Google. Mais qui fait ça franchement ?

DOIS-JE VRAIMENT CRAINDRE L’ABSENCE D’UTILISATION DU NOFOLLOW ?

Tout ceci étant dit, il n’y a quasiment aucun risque à utiliser cette méthode. Il y a des bilions de sites internet qui existent. Pour que Google s’attardent sur ce qui se passent sur ton site (lorsque Google punit, il le fait faire souvent manuellement par un employé), il faudrait vraiment en abuser.

Ne craignez donc pas de faire usage de cette méthode, à moins de chercher à obtenir des centaines et milliers de liens de ce type en l’espace d’un mois. Google ne se rendra compte de rien et très franchement, il a d’autres chats (bien plus méchants) à fouetter.

De plus, certains blogueurs ne savent même pas ce qu’est un tag nofollow. Certaines plateformes gratuites telles que blogspot ou wordpress.com n’offrent même pas cette option.

Google se mettra t-il alors à punir un blogueur qui écrit un article sponsorisé une fois par mois et qui ignore tout de ce fonctionnement ? Absolument pas.

Si dans ta prospection de billets sponsorisés, tu veux la jouer transparance, je te recommande d’envoyer le lien vers cet article à ces blogueurs. Ainsi, tu te seras protégé et tu montreras par la même occasion ton professionalisme. L’honnêteté est très apprécié dans la blogosphère, crois-moi ;)

Une question sur les liens nofollow ? Laisse un commentaire: 

Vous aimez ? Partagez !
Ling-en Hsia
 

Consultant Webmarketing et Blogueur

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Novanet

Merci beaucoup pour cet article sur le nofollow. Pour ma part, je pense qu’il faut un minimum (10%) de lien nofollow, histoire de faire plaisir à M.Google ;)

Reply
    Greg

    Il faut panacher dofollow et nofollow. Mais 10% de nofollow, je pense que c’est trop peu …

    Reply

Leave a Reply:

nec odio diam Donec ut dapibus ut