1

Améliorer son référencement naturel : quelques astuces qui peuvent faire la différence

Améliorer le référencement naturel de son site est une activité qui ne prend jamais véritablement fin. Un article est à peine publié qu'il faut penser à sa promotion et au prochain article. Je vous propose quelques astuces pour faire la différence avec vos concurrents.

More...

Le référencement naturel de son site est le souci de tout entrepreneur web.

En effet, être en première pa​ge est une nécessité absolue pour être visible. Et grapiller quelques places sur cette pa​ge peut faire la différence en terme de trafic, de prospects et de revenus.

La toute première place étant le Saint-Graal ...​

Le référencement naturel de son site se compose de plusieurs phases :

  1. des optimisations globales au niveau du site
  2. un travail avant et durant la rédaction d'un article
  3. et un travail après la publication d'un article ...

Les pratiques de base sont maintenant assez connues.

En plus de ces pratiques, j'utilise quelques méthodes, pas forcément aussi habituelles, visant à améliorer le référencement naturel de son site et intervenant après la publication d'un article.

Mais avant​ de voir ces méthodes, je vous propose de passer rapidement en revue les pratiques de base d'un bon référencement naturel.

Le référencement naturel : les pratiques de base

Je ne saurais être exhaustif. Mais qui pourrait réellement l'être, vu que Google utiliserait 200 critères pour évaluer chaque page qu'il indexe ? À 2 ou 3 critères près :-)

Heureusement, tous les critères n'ont pas le même poids.

Il en découle que certaines optimisations auront bien plus de poids qu​e d'autres. Voyons lesquelles ...

Optimiser chaque page pour un mot-clé principal

​Chaque page et chaque article de votre site doit viser un mot-clé en particulier et être optimisé pour ce mot-clé.

Cette ​optimisation passe par les points suivants :

  • ​​le mot-clé est présent dans l'URL de la page
  • ​​le mot-clé est présent dans la balise titre de la page
  • ​le mot-clé est présent dans la balise H1 de la page
  • ​le mot-clé est présent au début et à la fin de la page
  • variez le vocabulaire en utilisant des synonymes, des mots-clés associés, des variations de longue traîne, ...
  • illustrez vos pages avec des médias : images, vidéos, ...
  • optimisez le titre et les attributs (Title, Alt) de vos images avec ce mot-clé

Vous vous doutez bien que la recherche du mot-clé principal, de ses synonymes, de ses mots-clés associés et de ses variations de longue traîne, ne doit rien au hasard. C'est un travail réalisé en amont de la rédaction, travail relativement long et important.

Écrire pour le lecteur

Cette optimisation vise directement les moteurs de recherche. Mais elle ne doit pas se faire au détriment du lecteur.​

En particulier :

  • l'article doit répondre à un besoin spécifique : informer, former ou distraire
  • l'article doit apporter une vraie plus-value et répondre à une question ciblée
  • l'article doit rester agréable à lire, compréhensible et logique
  • le confort de lecture est important

Penser au confort de lecture

Le confort de lecture est donc important. Cela passe par :

  • un site rapide : veillez à la qualité de votre hébergeur et de votre CMS, utilisez un cache, optimisez les images
  • un contraste suffisant : souvent du texte foncé sur un fond clair
  • des caractères​ suffisamment grands : taille de police minimum de 14
  • un contenu aéré et scannable : des paragraphes courts et nombreux, des sous-titres, des listes.

Acquérir des liens entrants

Un lien entrant, c'est un lien qui pointe vers votre site, que ce soit sur la page d'accueil ou sur un article.

Parmi ​les quelques critères de Google, la qualité et la quantité des liens est un des plus importants. Vous devriez donc toujours chercher à acquérir de nouveaux liens.

Voici ​quelques méthodes :

  • ​écrire du contenu de (grande) qualité : les liens viendront tout seul
  • soumettre son site à des annuaires de qualité : cela permet d'acquérir les tous premiers liens
  • commenter sur d'autres blogs : un grand classique qui reste d'actualité et peut permettre de nouer des relations fructueuses
  • participer sur des forums : cela permet aussi de réutiliser en partie son contenu, d'être en prise directement avec son audience et de mieux la cerner
  • utiliser les réseaux sociaux : partager son contenu sur différents réseaux sociaux, faciliter le partage pour les visiteurs, voire faire de la publicité
  • travailler le maillage interne de son site : créer des liens entre ses pages et articles permet à Google de comprendre la structure d’un site
  • écrire des articles invités : plutôt que d'attendre qu'un site vous offre un lien, allez créer ce lien directement sur ce site en lui offrant du contenu gratuit

Comment améliorer son référencement naturel

Publier de nouveaux articles

Tout simplement ...​

La solution la plus simple pour améliorer son référencement naturel, c’est encore d'écrire de nouveaux articles.

En ​respectant les quelques consignes données plus haut, les nouveaux articles vous permettront de vous positionner sur de nouveaux mots-clés.

En retour, cela augmentera votre trafic et aura une incidence sur le référencement global de votre site. En particulier, les liens internes que vous disséminerez dans ces nouveaux articles ont leur importance.

On en parle un peu plus bas ...​

Retoucher les articles

Je n'hésite pas à retoucher mes articles plusieurs mois après leur publication. 2 objectifs :​

  1. étoffer, compléter et actualiser le contenu de l'article,
  2. ajuster le mot-clé ciblé.

Le premier point semble évident. Mais le second …

Initialement, un article est écrit pour se positionner sur un mot-clé ciblé. Idéalement, cela fonctionne. Mais on est n'est jamais à l'abri d'une mauvaise surprise …

Je vérifie donc toujours les principaux mots-clés sur lesquels l'article est positionné. Plutôt que d'aller à l'encontre des moteurs de recherche, je préfère aller dans leur sens. Je sélectionne le mot-clé principal (le plus gros volume de recherche) et les mots-clés secondaires parmi ceux sur lesquels l'article est déjà positionné.

Puis l'article est retouché pour correspondre à ces mots-clés. En plus d'étoffer, compléter et actualiser le contenu de l'article. J'en profite aussi pour retoucher les liens internes. On en reparle juste en dessous ...

Quant aux mots-clés initialement visé par cet article, il y a 2 solutions :

  1. soit un autre article est bien positionné dessus : je lui applique le même traitement,
  2. soit aucun article n'est bien positionné dessus : j'écris un autre article.​

Respecter une structure en silo pyramidal

J'écris mes articles de façon à ce qu'un groupe d'articles vise un même groupe de mots-clés (on parle souvent de champ sémantique). Par exemple, certains articles seront sur « séduire une femme » alors que d'autres seront sur « aborder une femme ». Ce groupe d'article est désigné comme étant un silo.

Les articles au sein d'un même silos se pointent les uns les autres. Et il n'y a aucun lien vers les articles des autres silos.

Sont concernés les liens dans les articles ainsi que les éventuels liens, proposés en barre latérale ou en bas de page, vers les articles les plus populaires ou vers des suggestions de lecture.

De plus, au sein d'un même silo, je structure les liens de façon à former une pyramide :

  • en haut l'article positionné sur le mot-clé au plus gros volume de recherche,
  • en bas les articles positionnés sur les mots-clés au plus faible volume de recherche,
  • au milieu les articles positionnés sur les mots-clés au volume de recherche intermédiaire.

Une seule exception à l'interdiction des liens entre silos : les têtes de pyramides qui peuvent être liés depuis un article d'un autre silo.

Écrire des articles invités

Rien de vraiment novateur ou révolutionnaire dans cette méthode …

Il n'en reste pas moins qu'elle est une des plus efficaces pour acquérir des liens entrants de qualité.

Je couple l'écriture de mes articles invités à mes silos :

  1. J'écris l'article invité comme si je souhaitais le publier sur mon propre blog : il doit entrer dans un silo ciblé et respecter son champ sémantique
  2. J'insère dans l'article invité au moins 1 lien vers la tête de la pyramide du silo ciblé, voire un 2° lien sur un autre article du silo ciblé, en respectant les mots-clés principaux visés par ces 2 articles.
  3. Si l'un des 2 liens ne convient pas, par exemple si le blogueur hôte vise le même mot-clé sur son propre site, ce n'est pas grave : je retouche l'article de façon à viser un article de moindre importance dans le même silo. De cette façon, la tête de pyramide du silo ciblé est malgré tout indirectement visé. Et référencement naturel s'en ressentira sur la durée.

Conclusion

Le respect des pratiques de base du référencement naturel est absolument incontournable.

Les quelques méthodes proposées dans cet article vous permettront​ d'améliorer votre référencement naturel lentement mais sûrement :

  1. publier de nouveaux articles
  2. retoucher et republier les anciens articles
  3. respecter une structure en silo pyramidal
  4. ècrire des articles invités
Vous aimez ? Partagez !
Grégory
 

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 8 blogs, je m'essaie à la monétisation de mes blogs. Je m'initie, j'expérimente, j'apprends. Et je partage ici mes résultats et mes découvertes.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Destiny@blog rédaction

Merci Greg pour cet article qui prend en compte la grande majorité des bonnes pratiques à faire pour améliorer le positionnement Google de son site. J’ai toujours pensé que le but d’un site était de satisfaire l’internaute et non pas le moteur de recherche. Partant de ce point de vue, il est difficile d’échouer car Google a pour principal but de satisfaire l’internaute.

Reply

Leave a Reply: